• Michel Djombo

Briser les obstacles au commerce agricole en Afrique Centrale



Malgré le potentiel naturel de la CEMAC, le secteur agricole reste largement sous-développé ; le pétrole et les minéraux ont tendance à dominer les économies et les exportations des pays de la CEMAC. Le pétrole brut représente 86 pour cent des exportations de la CEMAC ; la République du Congo dépend du pétrole pour 61 pour cent de son PIB, le Gabon pour la moitié, le Tchad pour 40 pour cent et le Cameroun pour près de 10 pour cent. Compte tenu de cette situation, la région a été fortement affectée par la chute des cours du pétrole et les pays de la CEMAC étudient actuellement des options de diversification et de réduction de la dépendance aux importations pour les produits alimentaires. La valeur ajoutée agricole en pourcentage du PIB varie considérablement entre pays de la CEMAC, allant de 2,6 pour cent en Guinée équatoriale à 50 pour cent au Tchad. L’agriculture emploie cependant une part importante de la population dans la plupart des pays de la CEMAC et la région exporte une grande variété de produits agricoles.


Téléchargez le rapport complet ici :

Cemac_Agriculture_obstacles_18
.pdf
Download PDF • 5.15MB


66 vues

© 2016 par GTC, webmaster MD.

Brazzaville, République du Congo

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon